Un constat
alarmant,
un enjeux
environnemental
évident.

Afin de mieux comprendre dans quel contexte économique nous travaillons, il nous semblait important de rappeler quelques chiffres sur la production de déchets et sur l’extraction de ressources.

Dans le monde, 6 milliards de mde béton sont coulés par an, soit une piscine olympique toutes les quinze secondes. Selon les chiffres du Service de l’Observation et des Statistiques, en France la filière du BTP produit 227,5 millions de tonnes de déchets par an, soit 80% de la production totale de déchets. Dans quarante ans, selon le rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement, l’humanité consommera 140 milliards de tonnes de minerais, d’hydrocarbures et de biomasse.

Le Jour de Dépassement Mondial est représentatif de cette notion du déficit écologique mondial. Le 2 Août 2017, l’humanité a atteint un triste record, elle a utilisé l’ensemble des ressources que peut offrir la Terre en un an. Cette date n’a jamais été aussi avancée. Les ressources naturelles sont consommées 1,7 fois plus vite que les écosystèmes ne peuvent se régénérer, nous consommons 1,7 Terre.

Eric
Nils
Fabien
Alexis
Pimp Your Waste .

Nous sommes une équipe d’architectes diplômés de l’ENSA Paris-Malaquais et passionnés par le design. Profondément concernés par les enjeux environnementaux de notre époque, nous voulons agir et questionner le système de production actuel. Pimp Your Waste est né de cette envie de combiner nos compétences techniques, architecturales et informatiques avec notre conviction de devoir proposer une architecture humaine et durable !

Le réemploi,
une
démarche
qui a du
sens .

Cette situation constitue un contexte alarmant et un enjeu environnemental, réfléchissons à notre échelle à travers notre production architecturale et les meubles que nous créons. Nous tentons  de donner une seconde vie aux matériaux considérés comme déchet.

Il nous semble alors important de différencier les différentes formes de valorisation d’un élément en fin de cycle de vie. Souvent confondu avec le recyclage, le réemploi désigne une stratégie bien spécifique de valorisation de matière. Contrairement au recyclage où la matière est broyée pour créer un nouveau matériau, le réemploi tente de conserver la forme de l’objet et effectuer un minimum de transformation. L’idée est de déployer un minimum d’énergie pour la valorisation.

Un processus

high-tech

pour le réemploi.

Notre approche est une réflexion mise en évidence par la situation de crise écologique actuelle. Nous proposons de réduire cette surconsommation et réinvestir une partie de cette matière grâce à l’utilisation de technologies numérique de notre temps.

Nous avons développé un nouveau processus pour le réemploi qui utilise la puissance des outils de traitement de données afin, de classifier, ranger et réorganiser la matière récupérée. L’utilisation de l’outil numérique dans la pratique du réemploi permet d’automatiser le processus de conception et de fabrication, et à terme de démocratiser cette pratique. En effet, la pratique du réemploi est une technique utilisée depuis l’antiquité et aujourd’hui avec la révolution numérique nous proposons de répondre à notre échelle, aux enjeux climatiques de notre temps.

Du déchet

à
l’objet .

De la conception à la finition, nous revalorisons les déchets en mobilier de qualité.

Nous apportons une attention toute particulière à l’assemblage manuel de nos meubles pour des finitions optimales.

Des idées,
de l’action
pas du vent .

0
kg
matériaux récupérés et réutilisés
0
meubles déjà construits